image_pdfimage_print

Nous avons tellement de billets sur le trottoir dans notre blog que nous nous y perdons nous-mêmes un peu. Pour tenter de nous y retrouver, voici quelques premières suggestions de promenades sur le trottoir (en attendant peut-être une version enrichie pour cet été !). Vous avez de bonnes chaussures ?! C'est parti....

 

Pour une promenade historique (dans le passé et le futur) :

On commence bien-sûr par l'Antiquité et Pompéi, puis on saute quelques siècles pour nous retrouver au 17ème siècle à Londres, puis au 19ème siècle à Paris (à la fin de notre billet "qui fait le trottoir ?"),  ou plus précisément en 1882 (vous verrez comment on y parlait alors des poussettes !), pour marcher sur les trottoirs parisiens pendant le coronavirus ou dans quelques années et finir par les trottoirs en 2037 ou les trottoirs à l'heure du "naming" des rues.

 

Pour une promenade géographique :

Direction Dakar (Sénégal), Luanda (Angola), Yangon (Birmanie) et Ho-Chi-Minh-Ville (Vietnam), ou New-York, ou Toronto, ou un peu partout en même temps (Inde, Chili, Sao Paulo, Maroc, Bénin,...).

A moins que vous ne préfériez rester en Europe : rendez vous à Bruxelles ou Palerme, ou encore, plus près, en France : en Auvergne, à Volvic, ou, à Paris, sur les Champs-Elysées ou... rue Richer.

 

Pour une promenade plus littéraire :

Il faut bien-sûr lire Georges Perec (Espèces d'espaces), mais aussi Alfred Jarry, et, dans une version plus contemporaine Les Morues, de Titiou Lecoq.

 

Pour une promenade artistique :

Leandro Erlich forcément ! Et Simon Weckert.

 

Pour une promenade sous le trottoir :

On commence par la constitution des réseaux d'égouts avec Bernard Landau, puis on passe par le réseau de tubes pneumatiques avec Baisers Volés de François Truffaut et on termine par les réseaux d'eau non potable et le rafraichissement de la ville... ou le trottoir comme "espace plug-and-play de la ville" selon l'expression de Raphaël Languillon. L'occasion aussi de découvrir la vie souterraine et les infrastructures de Berlin.

(Attention : ne pas confondre : "Baisers Volés" et "Curb kiss")

 

Pour une promenade sonore :

On peut écouter notre podcast (avec, entre autres, des chansons de Blues Trottoir, Jeanne Cherhal, Jean Ferrat... et une voix surprise !) ou Homo Urbanicus, ou France Culture !

 

Pour une promenade accompagnée :

Choisissez Pedro, livreur Uber Eats et Deliveroo, ou Jane Jacobs !

 

Pour une promenade bibliographique :

Un premier extrait....

... et quelques autres ressources : à la fin de ce billet (avec vidéo).

 

Et très bientôt :

Le 18 mai 2021 : notre cahier "la valeur du trottoir", dans le cadre du chantier "Rues de demain" lancé par la Direction de la Prospective du Grand Lyon (le premier cahier, de Benjamin Pradel, vient de paraître : ici). On y reviendra notamment en détail sur les trois couches du trottoir (physique, numérique et servicielle), les nouveaux opérateurs du ou dans la rue, la nouvelle fabrique des espaces publics, le curb management et plus largement les raisons pour lesquelles le trottoir est l'actif urbain avec le plus de valeur.

Le 27 mai 2021 : "Le trottoir, ou l'esthétique ordinaire de la ville", dans le cadre de l'exposition et du catalogue du Pavillon de l'Arsenal sur "l'esthétique parisienne".

NB du 11 mai 2021 : à voir et lire également, la vidéo de pop-urbain et la newsletter de 15 marches sur le trottoir.

image_pdfimage_print

Commentaires

Laisser un commentaire