ibicity Blog


Ça y est : nous venons de boucler notre article pour le prochain numéro de la revue Constructif, qui sortira à l’automne et dont le thème sera : “qualité de ville”. (En attendant on peut lire le numéro d’été de la revue consacré à la pauvreté : ici). Il y sera question du trottoir comme entre-deux, avec l’idée que c’est précisément cet espace de “jeu”, au sens mécanique du terme, qui permet l’ajustement de la ville aux évolutions qu’elle subit…. > Lire la suite

Preuve que lorsqu’on veut montrer qu’on est en ville, il suffit de donner à voir un trottoir : Cette photo illustre un des articles du très riche numéro que la revue Billebaude consacre à la “ville sauvage” (numéro 20 – Printemps-été 2022) en contrepoint de l’exposition “Incursions sauvages” qui se tient en ce moment dans le si délicat et facétieux Musée de la Chasse et de la Nature à Paris. A découvrir notamment “Le sanglier des villes” (peinture acrylique avec… > Lire la suite

L’avantage des rangements de l’été, c’est qu’ils permettent de ressortir des piles d’articles quelques petits bijoux, comme celui-ci : “Sous le signe de l’Hexagone” est un article paru dans le Magazine du Monde en octobre 2021, qui signale le travail des deux photographes Eric Tabuchi et Nelly Monnier : “Atlas des régions naturelles”. Une encyclopédie d’images, intégralement disponible en ligne sur ce site : www.archive-arn.fr/. A voir absolument ! Rien que l’index vaut le détour. Il permet de faire une… > Lire la suite

La cartographie est-elle une science exacte ? La recherche peut-elle être neutre ? Comment donner à voir la complexité ? Telles sont quelques unes des questions auxquelles le livre “Cartographie radicale – Explorations”, de Nephtys Zwer et Philippe Rekacezwicz (Editions La Découverte, 2021 – Avec Dominique Carré éditeur) apporte des éléments de réponses. Extraits (c’est nous qui soulignons) : “La réflexion que nous menons avec le présent ouvrage se veut une approche plutôt qu’une définition de cette cartographie critique, radicale… > Lire la suite

Le double emballement (physique et médiatique) de l’Arc de Triomphe est l’occasion de revoir le très joli film qui avait été présenté lors de l’exposition au Centre Pompidou : ici.

Si vous êtes allés à Bruxelles, vous avez sans doute remarqué ces “renards” qui clament avec force “je ne suis pas un nuisible” sur les bornes électriques des trottoirs. Ces renards sont l’oeuvre de l’artiste Rose Delhaye. Extrait de l’article-interview paru dans Vivre à Bruxelles : “Originaire de Tournai, Rose Delhaye est installée à Bruxelles depuis 5 ans. Fin 2017, elle commence à peindre ses renards sur des bornes électriques à Forest et Uccle. Depuis, ils se font également remarquer… > Lire la suite

A l’occasion d’un exposé sur les Spaces Invaders de l’artiste Invader (dont on voit un autoportrait dans l’image ci-dessous)… … nous avons découvert cette bien intéressante tribune juridique de 2017 qui pose la question : “Peut-on porter plainte pour le vol d’œuvres de street art alors qu’elles sont réalisées dans l’espace public sans autorisation ?”. Extraits (c’est nous qui soulignons) : Peut-on parler de vol s’agissant d’œuvres d’art urbain, le plus souvent réalisées sur des façades appartenant à des copropriétés… > Lire la suite

On a hâte de découvrir l’exposition qui ouvre mercredi prochain au Pavillon de l’Arsenal : En attendant, on peut lire sa présentation sur le site du Pavillon de l’Arsenal, ici ou ci-dessous : Qu’est-ce qui fait la beauté d’une ville ? Son site, sa morphologie, ses bâtiments, ses jardins, ses matières, sa mesure ? Ses habitants, ses fragilités, son hospitalité, ses milieux, sa mesure ? Comment se définit, en fonction des projets et des contraintes de chaque siècle, l’esthétique urbaine… > Lire la suite