image_pdfimage_print

Futuribles publie ce jour notre recension du livre Matière grise de l’urbain. La vie du ciment en Afrique de la géographe Armelle Choplin, que nous avons adoré.

La force du livre tient à la capacité de l’auteur à nous démontrer comment interroger la brique et le béton permet de saisir la production de l’urbain en Afrique de l’Ouest. Le ciment est un liant, au sens premier — le ciment lie physiquement eau, sable et / ou granulats (gravier ou pierre) pour donner le béton — et au sens figuré : il permet à l’auteur d’évoquer tout à la fois les techniques de construction, la construction des villes coloniales, le développement des villes nouvelles, les imaginaires urbains et la littérature nigériane.

La suite est à lire sur le site de Futuribles : ici.

Pour une version plus longue (et avec photos très colorées) de ce papier, on vous renvoie à notre précédent billet : Villes africaines et ciment, rédigé au retour de notre mission de janvier dernier en Côte d'Ivoire pour l'UEMOA (Union Economique et Monétaire de l'Ouest Africain) et la Banque Mondiale sur le financement des opérations d'aménagement, réalisée avec Espelia.

image_pdfimage_print

Commentaires

Laisser un commentaire