ibicity Blog


Nous publions aujourd’hui le rapport de saison 3 de notre étude sur les nouveaux modèles économiques urbains. Comme pour les saisons 1 et 2, ce rapport, co-réalisé par ibicity, Partie Prenante et Espelia, est financé par l’ADEME avec le soutien de la Banque des Territoires et du PUCA. Il est feuilletable ici et téléchargeable là. Ce rapport s’appuie notamment sur un travail partenarial avec les métropoles de Nantes, Rennes et Lyon qui a eu lieu au cours de l’année 2019… > Lire la suite

Collages, la revue des urbanistes suisses, nous a demandé d’introduire son dernier numéro consacré à la question : « Qui finance la ville ? ». Extraits : Un premier risque est le décalage entre la ville produite et les besoins urbains. En France, le mécanisme de défiscalisation Scellier, mis en place fin 2008, s’est ainsi traduit par une surproduction de logements dans des zones où la demande locative est faible. Un deuxième risque tient à la concentration d’un secteur dans les mains d’acteurs financiers,… > Lire la suite

Tel est le titre de l’article que nous publions sur la toile à l’invitation du site Débat & Co. « Le logement s’est invité dans la campagne présidentielle. On ne peut que s’en réjouir, tant ses enjeux sont cruciaux, et toutes les idées bonnes à débattre. Mais, paradoxalement, cette focalisation sur le logement rend encore plus manifeste la grande absente des débats politiques : la ville. Cette absence de la ville peut s’expliquer pour plusieurs raisons. D’abord, l’élection présidentielle est nationale et pas… > Lire la suite

EXTRAIT L' »accroissement de l’espace urbain* est d’abord imputable à l’absorption de communes rurales et non à l’accroissement démographique des ensembles urbains existant déjà en 1999. Depuis cette date, 1.368 communes rurales sont ainsi devenues urbaines, soit parce que leur population a atteint 2000 habitants, soit parce qu’elles ont été intégrées dans l’agglomération voisine, les constructions nouvelles à leur frontière entraînant la continuité du bâti. Ce qui fait dire à l’INSEE que « la croissance du territoire urbain s’observe surtout dans la… > Lire la suite

EXTRAIT « Les pays où le taux de propriétaire est le plus élevé sont aussi ceux où le chômage est le plus élevé. » « La pression des coûts de l’immobilier a tendance à accroître les distances entre le domicile et le lieu de travail. En effet, une part croissante des salariés – notamment au sein des classes moyennes – et des personnes en recherche d’emploi ne peuvent plus résider dans les centres-villes des grands pôles urbains parce que les loyers y sont… > Lire la suite