ibicity Blog


Nous avions déjà évoqué ici le paradoxe de la ville intelligente. Nous y revenons dans le Cercle des Echos (ici) à l’occasion du Forum Innovative City qui s’est tenu hier et avant-hier à Nice. Ci-dessous notre tribune. La « ville intelligente » est décidément à la mode. Le forum « innovative city » qui s’est tenu cette semaine à Nice en témoigne. Mais il témoigne surtout d’un paradoxe : alors que l’intervention des entreprises privées dans les métiers traditionnels des villes – comme la fabrique des projets… > Lire la suite

Le journal économique La Tribune publie aujourd’hui notre analyse sur la « privatisation » de la ville et les recompositions de la chaîne de l’immobilier (téléchargeable ici). Nous y défendons trois idées : 1) Même si le terme de « privatisation de la ville » est à la mode, ce à quoi on assiste, ce n’est pas tant à un remplacement de l’acteur public par l’acteur privé, qu’à l’émergence de relations plus partenariales entre aménageurs et promoteurs. 2) Ces nouvelles manières de faire dessinent une image saisissante où… > Lire la suite

Cette paraphrase de la formule de Nicolas Colin (« Le numérique dévore le monde », ici) est le titre de l’intervention que nous avons faite cet après-midi lors de la journée sur les « portes du territoire » organisée par le Laboratoire d’Excellence Dynamiques Territoriales et Spatiales et l’IHEDATE. Nous y avons montré comment la révolution numérique, alliée à la crise financière et à l’impératif de la ville durable, bouleverse les modes de production traditionnels de la ville et réinterroge le rôle des acteurs publics. Extraits : Sur ce… > Lire la suite

En 2005, l’obligation de mise en concurrence des SEM semblait annoncer un certain essoufflement de l’économie mixte, au profit de deux modes de production et de gestion de la ville radicalement différents : d’un côté, le mode public, avec la création des Sociétés Publiques Locales d’aménagement (SPL) en 2006, suivie de la création des SPL en 2010 et de la reprise en régie par de nombreuses villes de leurs services publics délégués ; de l’autre, le mode privé sous contrat, avec la montée en… > Lire la suite