Repéré via la toujours stimulante newsletter de 15marches, cet article de The Atlantic montre les villes chinoises vidées de leurs habitants par les mesures drastiques de confinement de sa population.

"Alors que les autorités et les agents de santé tentent de stopper la propagation de la nouvelle épidémie de coronavirus (2019-nCoV) en Chine, les restrictions de voyage et les mesures de quarantaine ont laissé de nombreuses rues, parcs et centres commerciaux essentiellement désertés dans les villes de Chine. Jusqu'à présent, plus de 20 500 cas ont été signalés en Chine continentale et l'Organisation mondiale de la santé a récemment déclaré une urgence mondiale de santé publique. Des hôpitaux construits rapidement commencent à accueillir des patients à Wuhan, et d'autres bâtiments publics sont en train d'être convertis en hôpitaux temporaires avec des milliers de lits installés pour les personnes présentant des symptômes bénins. Ci-dessous, des scènes récentes de Wuhan, Shanghai, Pékin et d'autres zones touchées par le virus".

WUHAN, CHINA - FEBRUARY 03: (CHINA OUT) A man cross an empty highway road on February 3, 2020 in Wuhan, Hubei province, China. The number of those who have died from the Wuhan coronavirus, known as 2019-nCoV, in China climbed to 361 and cases have been reported in other countries including the United States, Canada, Australia, Japan, South Korea, India, the United Kingdom, Germany, France, and several others. (Photo by Getty Images)

 

A mother and her son arrive from Hubei province at a checkpoint at the Jiujiang Yangtze River Bridge in Jiujiang, Jiangxi province, China, as the country is hit by an outbreak of a new coronavirus, January 31, 2020. REUTERS/Thomas Peter - RC2TQE9KPS92

Pour lire l'article, c'est ici.

Ci-dessous une carte des villes confinées au 24 janvier (source).


Commentaires

Laisser un commentaire