L'AIMF est l'Association Internationale des Maires Francophones. Elle est présidée par la maire de Paris et compte notamment dans son bureau les maires d'Abidjan, Liège, Kinshasa, Dakar, Québec, Tunis. Depuis plus de 40 ans, elle offre un espace privilégié d’échange et de solidarité aux maires des métropoles francophones.

Son dernier congrès s’est tenu à Tunis et en ligne les 9 et 10 décembre derniers, avec notamment un colloque sur Ville et Numérique : "En quelques courtes décennies, la révolution numérique a bouleversé le monde et débordé toutes les prévisions. Mais malgré la force des transformations qu’il porte déjà en termes sociaux, culturels, économiques, le numérique n’a pas encore donné la pleine mesure de ses possibilités pour aider les villes à mettre en œuvre des stratégies de développement et une consolidation de la citoyenneté. Les crises mondiales que nous sommes en train de traverser, climatiques, sanitaires, sociales, économiques, donnent peut-être l’occasion de mobiliser le numérique au service des villes pour leur donner des possibilités d’agir, plus efficacement et plus humainement". (ici)

Les travaux avaient fait l'objet d'une phase préparatoire menée à travers des ateliers en visio-conférence, dont l'atelier #7 sur la gouvernance des plateformes numériques de mobilités et de logements. ibicity est honorée d'avoir pu contribuer à cette table-ronde. C'est dans ce cadre qu'elle a réalisé une infographie sur "Les plateformes numériques doivent payer les infrastructures urbaines qu'elles utilisent", qui vient en accompagnement d'une note rédigée pour l'AIMF. Ce travail a bénéficié du soutien du Partenariat entre l'AIMF et l'Union européenne.

La conception graphique de l'infographie a été réalisée par Simon Ruaut.

L'infographie est téléchargeable en version JPEG : ici.


Commentaires

Laisser un commentaire