ibicity est fière d'avoir rejoint début septembre le Conseil scientifique de Futuribles, et d'être associée ainsi plus étroitement aux travaux de ce centre de réflexions et d'études prospectives, qui dispose d'un regard aiguisé sur les villes.

ibicity est également ravie d'intervenir demain lors de la journée de formation consacrée sur "le numérique et les métiers de la fabrique urbaine".

Comme le rappelle le programme de la journée : "La diffusion des technologies numériques va modifier profondément les métiers de la fabrique urbaine et les conditions de leur exercice : jeux d'acteurs, chaînes de valeur, visions, modes d’action, attentes des usagers citoyens. Les secteurs de l'ingénierie, de la construction, de l'immobilier, de la mobilité et des services urbains sont déjà en pleine mutation. Mais c'est, plus largement, l'ensemble du système de décision et de régulation politique des collectivités locales qui est remis en cause".

Cette journée paraît d'autant plus nécessaire quand on voit qu'un rapport consacré à l'avenir du Grand Paris (celui remis par Roland Castro hier) ne "dit pas un mot sur les innovations numériques et l'économie du partage qui bouleversent la fabrique urbaine"* !

*"L'architecte Roland Castro dessine le Grand Paris en "poète urbain"", Grégoire Allix, Le Monde, 26 septembre 2018. Il faut toutefois souligner la contribution de Jean Haëntjens sur la "smart city".


Commentaires

Laisser un commentaire