ibicity Blog


Dans notre dernier article sur les promoteurs et les aménageurs au défi de la ville servicielle, nous sommes revenus sur ce qui nous semble être le paradoxe des espaces publics : les espaces publics sont de plus en plus cédés à des « super-propriétaires » alors même qu’ils sont l’espace avec le plus de valeur dans la ville et qu’ils sont un des principaux leviers à disposition des collectivités locales pour contrôler les plateformes numériques qui rentrent toujours plus massivement dans la… > Lire la suite

En attendant (peut-être) d’aller à Vienne voir l’exposition consacrée jusqu’à septembre à l’artiste Erwin Wurm, voici une photo d’une de ses oeuvres fétiches, la « Fat House », de 2003. Selon la galerie 21er Haus, qui l’expose, « with his Fat Sculptures – ‘fatty’ middle-class status symbols like cars or single-family homes – the sculptor delivers snappy and striking commentary on today’s consumer society ». Certains l’auront sans doute reconnu : Erwin Wurm est aussi l’auteur d’une des oeuvres phares de la manifestation Estuaire en… > Lire la suite

Ce sera certainement un petit exercice que nous donnerons à nos étudiants de Sciences Po lors du trimestre prochain. Le voici : « commentez l’image* suivante ». Merci, Philippe Escande**, d’avoir répondu à l’exercice ! Par les temps qui courent, il vaut mieux vendre des sacs en cuir que des centrales nucléaires. Evènement historique à la Bourse de Paris. Longtemps dominé par les géants de l’industrie lourde ou de la banque, l’indice CAC 40 des plus grandes entreprises cotées françaises a vu,… > Lire la suite

Merci à la librairie Les Arpenteurs de nous avoir permis de découvrir ce très joli livre publié par l’illustrateur Vincent Mahé. En 60 images, correspondant à 60 dates qui s’échelonnent entre 1265 et 2015, il dépeint l’évolution d’un immeuble parisien : à la fois, comment sa construction a évolué au fil des années, mais aussi comment celui-ci a vécu les grands évènements de Paris, comme la grande peste de 1348, la fête de la Fédération en 1790 ou encore les manifestations « Je… > Lire la suite

On peut se promener sur 200 des 220 mètres de l’escalier… « ceux ayant essayé de parcourir les derniers vingt mètres ayant eu des problèmes » (dixit la Boîte verte). Nos voeux 2015, 2014, 2013, 2012 et 2011… et 2017, 2018, 2019, 2020 et 2021.

Deux photos pour donner à voir la complexité : à gauche, l’avenue relève du domaine public de la ville, à droite, la rue appartient au syndicat des copropriétaires.

Merci @CcileValero ! (plus d’images ici)

Fresque réalisée par le collectif de street artists mexicain Germen Crew. Achevée le 28 juillet dernier. S’étend sur plus 200 maisons, soit plus de 20.000 mètres carrés de façades, à Palmitas, dans la ville de Pachuca de Soto, à 100 kilomètres au nord-est de Mexico. Source : « Vu par Charlotte Ullmann », Beaux Arts, septembre 2015

Direct Matin de ce matin publie en image du jour la maison de Luo Bogen. Située en Chine, au milieu d’une autoroute pas encore ouverte à la circulation, cette maison est devenue le symbole de la résistance des petits propriétaires chinois. D’autres photos ici. A ceux qui l’ont vu, cette image rappellera le magnifique et étrange film d’Ursula Meier, avec notamment Isabelle Huppert.

Pour voir les voeux 2012 et 2013… et 2014, 2015, 2016, 2017, 2018, 2019, 2020 et 2021.