image_pdfimage_print

ibicity, Espelia et Partie Prenante publient le deuxième volet de leur « étude sur les nouveaux modèles économiques urbains » : « Qui gouvernera la ville (de) demain ? ».  L'étude est financée par l'ADEME (un grand merci à Amandine Crambes qui nous accompagne depuis le début de l'étude) avec le soutien de la Caisse des Dépôts.

L’étude fait le constat que les collectivités locales sont de plus en plus interpellées par l’arrivée de nouveaux entrants, qu’il s’agisse des plateformes numériques comme Google, Uber ou AirBNB, de start-up technologiques, ou d’acteurs de l’économie sociale et solidaire. Le paysage des services urbains devient à la fois plus fragmenté et plus imbriqué, avec des acteurs et des offres qui se multiplient, mais des interdépendances qui se renforcent, chaque opérateur ayant besoin des autres pour continuer à fonctionner.

L’étude vise ainsi à outiller les collectivités pour les aider à gouverner ces nouveaux entrants. D’abord, en leur permettant de faire leur propre diagnostic de l’arrivée des nouveaux entrants sur son territoire. Car, selon qu’on est une métropole attractive, ou une ville moyenne ou un territoire périurbain, les enjeux ne sont pas les mêmes, et les réponses non plus. Ensuite, en les aidant à définir leur stratégie de gouvernance, selon qu’elle souhaitent, et peuvent, être plus ou moins volontaristes. Enfin, en zoomant sur les principaux leviers dont elles disposent, les données mais aussi l’espace public et la tarification.

Les collectivités ont tous les atouts pour ne pas se faire übériser. A une condition : qu’elles puissent analyser efficacement les bouleversements qui les percutent et acceptent que leurs modalités d’action doivent évoluer.

 

L'étude est le prolongement de la saison 1 ("Qui paiera la ville (de) demain ?") et du volet prospectif de la saison 2 ("Quels seront les opérateurs de services urbains de la ville de demain ?").

L'étude est téléchargeable sur la page publications du présent site ou sur le site dédié : http://www.modeleseconomiquesurbains.com.

L'étude entame désormais sa saison 3, avec des déclinaisons locales de l'étude qui seront faites pour Nantes Métropole, Rennes Métropole et le Grand Lyon. Ci-dessous, la "cartographie usager-centrique des acteurs locaux des services urbains sur la métropole de Nantes" à partir du schéma page 20 de l'étude.

 

image_pdfimage_print

Commentaires

Laisser un commentaire