1

Bienvenue dans l’âge de la maintenance

A lire dans le dernier numéro Usbek & Rica (numéro 34 de janvier 2022), le dossier intitulé : “Et si on arrêtait d’innover ? Bienvenue dans l’âge de la maintenance”.

 

Et aussi : Obsolescence des ruines, de Bruce Bégout (Inculte).

Comme l’indique l’éditeur : “Nous sommes entrés dans le troisième âge des ruines. Après les ruines anciennes et les ruines modernes, nos territoires se couvrent à présent de ruines instantanées, de ruines si immédiates et si totales qu’elles ne sont plus à proprement parler des ruines, mais des tas de décombres. L’obsolescence programmée des nouveaux édifices, conçus non pour durer mais pour se dégrader rapidement, inaugurerait-elle une civilisation des gravats ? Dans cet essai aussi passionnant que fouillé, Bruce Bégout nous propose une radiographie de cette nouvelle production architecturale. A travers l’analyse des oeuvres de Tocqueville, Riegl, Smithson, Koolhaas, Arendt, et quelques autres, il interroge le nouveau visage du monde : un monde sans ruines”.

A lire également en lien avec ce sujet :

– notre étude sur “Les nouveaux modèles économiques de la sobriété” (publication prévue en juin)

– notre billet : “Transition écologique et actifs échoués

– la conviction 2 de notre Carnet d’économie urbaine : “La gestion émerge comme un maillon stratégique de la chaîne de valeur”.