C'est l'autre paradoxe de la ville intelligente : les architectes-urbanistes semblent avoir complètement disparu !!

archis

Nous venons de faire le décompte : sur les 197 intervenants qui s'expriment ces deux jours à Nice lors du forum Innovative City, on a compté 4 architectes (MM. Coste, Devillers, Pierrat et Soule). Soit 2% de l'ensemble des intervenants, et un seul Grand Prix de l'Urbanisme (le même Christian Devillers) !

Et lors de la journée organisée par Télérama sur les défis des villes intelligentes (ici), idem, aucun architecte-urbaniste !

Et même constat à chacun des débats ou tables-rondes sur le sujet.

Bien-sûr, on peut se dire que l'intelligence des villes ne change guère leur forme (voir ici). Et pourtant, les effets de la nouvelle économie ont des conséquences bien concrètes sur la matérialité même des villes :
- la mobilité intelligente pose la question du type et du nombre de parkings qu’il faut désormais prévoir pour chaque logement
- l’imprimante 3D, sans déchets et permettant des petites séries, autorise à rêver d’une “ré-industrialisation de la métropole” (J.L. Missika)
- le développement du e-commerce a des effets sur l’offre de commerces en dur
- les mutations du travail rendent plus floue la frontière entre logement et bureau
- Airbnb a des effets sur la taille et la configuration des logements
....

Alors ???
Architecte, urbaniste, dessine-moi une ville intelligente.


Retourner sur le site ibicity
Retourner sur le blog ibi blog