Lors de la dernière séance du Club Ville et Aménagement (ici), nous avions posé la question de l'évolution du modèle économique de l'aménagement, avec le constat que le modèle classique du "compte à rebours" n'est plus adapté au nouveau contexte de fabrication de la ville, et que deux des fonctions fondamentalement clés du métier de l'aménageur (la péréquation et le découpage) se trouvent ainsi fortement réinterrogées.

Pour le dire autrement, la question posée est celle de la manière dont le jeu des acteurs du processus de transformation de la ville s'articule avec le type de valeur que cette transformation génère. Le tableau ci-dessous propose ainsi un tableau qui fait la synthèse entre notre intervention devant le Club Ville et Aménagement (cf. ci-dessus) et notre présentation sur les grands types de coproduction public-privé des projets urbains en France (ici).

Pour chacun des 4 grands modèles de coproduction public-privé ("Séquence", "Chassé-croisé", "Rubik's cube", "Pyramid Cube"), on a cherché ainsi à caractériser :
- le type de projet urbain et le type de valeur qu'il crée (on se concentrera ici sur la valeur financière, même si le raisonnement doit être plus large - cf. l'approche en coût global des projets urbains)
- Les variables-clés de la création de valeur
- Les modalités de captation de valeur
- Les modalités de financement des espaces et équipements publics
- Les types de péréquation correspondante
- Les principaux acteurs impliqués, et l'organisation de leurs relations (jeu d'acteurs)
- Le type de lots cédés aux opérateurs privés
- Les défis soulevés.


Evolution_modele_eco_amenagement_1.jpeg

Evolution_modele_eco_amenagement_2.jpeg

On peut poser la question d'une autre manière : est-ce la fin du bilan d'aménagement ? Est-il encore pertinent ? Là encore, les débats sur les approches en coût global témoignent de questionnements analogues. (Merci @Vincent Lenouvel).

Ou encore : que doit faire l'aménageur lorsque la valeur est de plus en plus en amont et surtout en aval ?

glissement_valeur.jpg



La question du modèle économique de l'aménagement et de ses évolutions est au coeur de beaucoup de nos billets et publications. On en signalera deux :
- un article sur pourquoi il est urgent de repenser le modèle économique de la production de la ville : ici
- un billet sur les prémices de ce questionnement : ici.

En tout, n'hésitez pas à réagir (par mail adressé à isabelle@ibicity.fr) !


Retourner sur le site ibicity
Retourner sur le blog ibi blog