Alors que l'exécutif a réuni ce lundi les collectivités pour négocier les baisses de leurs dépenses, de nombreux élus sont méfiants et craignent pour leurs finances.

dotations.jpg

Pour les rassurer, on se permettra de leur adresser la tribune que nous avions publiée à leur adresse lors du Salon des Maires en mai 2016. Elle reste plus que jamais d'actualité. image_tribune.jpg Cette tribune est consultable ici. Quelques extraits ci-dessous :

Une nouvelle fois en 2016, la baisse des dotations d'Etat promet d'être au coeur des débats lors du Salon des Maires. (...) (La formulation du débat) conduit à considérer la baisse des ressources publiques comme une contrainte exogène et intangible. Or la crise des finances publiques locales n'est pas une fatalité ! Son dépassement dépendra, notamment, de la capacité des collectivités à renouveler et à diversifier leur modèle économique pour tirer parti des mutations à l'oeuvre.

(...)

A l'image de nombreux autres secteurs de l'économie, le monde des services urbains connaît de très fortes mutations. Dans plusieurs domaines, la puissance publique a ainsi perdu le monopole de la production des services urbains. Que ce soit pour les transports ou pour l'énergie, cette dernière a longtemps été le fournisseur exclusif des services collectifs, y compris lorsqu'elle en déléguait la mise en oeuvre à un opérateur privé. Aujourd'hui, l'offre se démultiplie. Elle devient à la fois plus complète et plus complexe. Les services de mobilité ne se limitent plus aux infrastructures de transport. Ils intègrent aussi l'aide à la navigation en temps réel, l'insertion du covoiturage dans la chaîne de mobilité, l'enrichissement du temps passé dans les transports, etc.

(...)

Cette évolution provoque un brouillage de la frontière public-privé et des découpages sectoriels. Elle vient surtout bouleverser le rôle des collectivités et leur équilibre financier.



Pour aller plus loin, on pourra lire également l'article publié dans le numéro de juin de la Revue Esprit : "Financer la ville à l'heure de la révolution numérique", également consultable en ligne ici.



A lire également nos précédents billets, notamment : "Monsieur le Maire, quel est votre modèle économique ? et Qui paiera la ville (de) demain ?

Retourner sur le site ibicity
Retourner sur le blog ibi blog